Le pouvoir du moment présent

Le pouvoir du moment présent

19 juin 2018 0 Par Vincent

Le pouvoir du moment présent est certainement un des livres les plus connus dans le domaine de la spiritualité. Il a été rédigé sous la forme d’une interview entre un interlocuteur « standard » et l’auteur de l’ouvrage, Eckhart Tolle.

Ce format question-réponse facilite la lecture du livre facile. Par contre, il est nécessaire de prendre des pauses régulièrement afin de mieux en absorber le contenu.

Contenu du livre

Le pouvoir du moment présent présent débute par le récit du réveil spirituel d’Eckhart Tolle à l’âge de 29 ans. Alors qu’il était au lit dans un état d’angoisse et d’anxiété extrême, il se sentit comme emporté par un vortex d’énergie et à son réveil le lendemain matin, le monde lui paraît totalement différent : tout n’est plus que joie et lumière.

Que s’était-il donc passé ?

Selon Eckhart Tolle, toute la souffrance humaine a pour origine l’identification à son mental.  Bien que ce dernier constitue un outil merveilleux et très pratique dans la vie quotidienne, l’identification à celui-ci va complètement fausser la perception de l’individu quant à sa vraie nature et à la nature des gens et des choses qui l’entourent.

Cette distorsion de la perception de soi-même est telle qu’elle va amener l’individu à se penser complètement séparé du monde qui l’entoure. Cela va amener à la création d’une personnalité fictive, communément appelé l’ego.

Très souvent, l’individu deviendra totalement esclave de son mental omniprésent en devenant un penseur compulsif.

 

Comment se libérer du mental

Eckhart Tolle nous explique que derrière ce mental bruyant et agité, existe une dimension plus profonde de l’Être. Cette dimension nous donne accès à une intelligence supérieure largement plus efficace que notre mental.

Cependant, il est nécessaire de franchir la barrière de notre mental avant d’atteindre cette dimension.

Pour y arriver, l’auteur nous invite à être l’observateur de nos propres pensées. Ecouter son mental sans juger ni condamner ce qu’on entend permettra d’accéder à la présence qui écoute et qui observe au-delà du mental.

Mettre un terme à la souffrance

Chaque expérience traumatisante laisse une trace dans le mental et le corps de l’individu qui l’aura vécue. L’accumulation de ces expériences créera un champ d’énergie négative que l’auteur appelle le corps de souffrance.

Même à l’état latent, ce corps de souffrance peut s’activer à tout moment.  Une simple parole, un geste, une situation entrant en écho avec une douleur passée peuvent suffire à le réveiller.

Eliminer le temps

Eliminer le corps de souffrance signifie être totalement ancré dans le moment présent. Par conséquent, il est impératif d’éliminer ce que l’auteur appelle “l’illusion du temps”.

Tout ce qui s’est produit, s’est produit dans le présent.

Tout ce qui se produira, se produira dans le présent.

Absorber cette réalité permet de se dissocier du mental et donne accès au “royaume intemporel et sans forme de l’Être”.

Toutes les émotions négatives –  culpabilité, peur, tristesse, … –  sont dues à un attachement au passé. Une présence et une acceptation totale de ce qui est empêchera ces émotions de polluer l’individu et lui donneront au contraire les ressources nécessaires pour affronter l’existence avec joie et légèreté.

L’accès au corps subtil

Le corps physique peut constituer une porte d’accès à l’Être car il contient un corps subtil, un corps énergétique relié à la source de toute vie.

C’est pourquoi l’auteur met l’accent sur l’importance d’être bien ancré dans son corps physique, de manière à être en contact permanent avec ce corps énergétique. C’est dans cet état d’être que l’individu réussira à sortir de l’illusion du temps et réaliser sa vraie nature intemporelle.

Relations éclairées

Dans l’état d’inconscience ordinaire dans lequel se trouve la grande majorité des gens, les relations servent juste à combler un vide intérieur. Cette tentative, dès le départ vouée à l’échec, aboutira invariablement sur des relations toxiques.

Cependant, les relations peuvent être un très bon moyen de prendre conscience de… son inconscience. Chaque conflit constitue en effet une magnifique opportunité de changement. Mais là encore, c’est un état d’intense présence qui permettra cette transformation.

Trouver la paix

Lorsque l’individu accepte inconditionnellement son présent, sans le juger d’aucune sorte, il accède à un état de paix intérieure inaltérable. Cet état de non-résistance absolue se trouve au-delà des étiquettes positif/ négatif, bien/mal, heureux/malheureux, etc.

C’est uniquement lorsque les polarités auront été bannies de la conscience et que chaque situation sera considérée comme “ positive” que l’individu pourra être authentiquement et durablement heureux.

Conclusion

Le pouvoir du moment présent démontre les dangers de l’ego de manière que le lecteur puisse aisément les transposer à sa propre vie.

Cet ouvrage est très simple dans son message mais peut s’avérer extrêmement compliqué à mettre en œuvre. Il constitue dans tous les cas un guide précieux dans la quête d’un retour à notre état naturel d’insouciance et de joie.