Un retour à l’amour, manuel de psychothérapie spirituelle

Un retour à l’amour, manuel de psychothérapie spirituelle

11 août 2018 0 Par Vincent

Décrit comme un manuel de psychothérapie spirituelle, Un retour à l’amour raconte comment son auteure Marianne Williamson a vaincu sa dépression et transformé sa vie grâce à la lecture d’Un cours en miracles.

 

L’écriture du livre

A 25 ans, après plusieurs années passées à chercher sa voie dans la vie, Marianne Williamson tombe sur un exemplaire d’Un cours en miracles

Elle le feuillette rapidement et le délaisse aussi sec mais au bout d’une nouvelle année de terrible dépression, elle se remet à l’étudier.

Cette fois-ci, sa lecture la passionne. Après 5 ans passées à approfondir l’ouvrage, elle  forme un petit groupe avec lequel elle partage les enseignements du livre.

C’était le début d’une grande carrière de conférencière. Aujourd’hui, Marianne donne des conférences à travers le monde et l’auteur de nombreux best-seller.

Un retour à l’amour est donc la synthèse qu’a faite Marianne Williamson d’Un cours en miracles. Mettant toujours en parallèle sa propre expérience avec les thèmes d’Un cours en miracles, elle a divisé le livre en deux parties,  théorie et pratique.

 

La théorie

La première partie traite de notre rapport à Dieu, et notre fâcheuse tendance à ne s’en remettre à Lui que lorsque notre situation est devenue intenable.

En dehors de ces états de crise, Dieu passe au second plan et nous revenons à nos vieilles habitudes, essayant à tout prix de maintenir un contrôle total sur notre existence. Automatiquement lorsque l’ego prend le contrôle, l’individualité prime sur le bien commun et les pensées en découlant seront naturellement dénuées d’amour, qui est rappelons-le le fondement de toute guérison.

Cette attitude mentale engendrera tout un tas de comportements dysfonctionnels et de sentiments contradictoires: peur d’échouer, peur de réussir, peur de ne pas plaire, peur de plaire, etc.  mènera finalement à la dépression et au dégoût de soi.

Néanmoins, notre nature véritable est totalement étrangère à la vision distordue que nous avons de nous-même et donc fatalement des autres.

Notre peur, notre anxiété, notre égoïsme ne sont que des illusions, un mauvais rêve collectif. Notre identification à nos pensées ne peut heureusement pas altérer notre divine réalité.

 

La foi

Notre société nous a éduqué de manière à nous sentir constamment sur le pied de guerre. Vantant les vertus de la compétition acharnée, elle nous pousse à nous battre pour atteindre des objectifs qu’elle a elle-même fabriqués de toutes pièces.

Pourtant, se mettre dans une position d’attente en ayant foi en la vie permet d’attirer à soi bonheur et abondance. Dieu est bon et sait mieux que notre ego ce dont nous avons besoin. Toutes Ses richesses sont à notre disposition, aussi longtemps que nous ne sabotons pas le processus visant à Le laisser diriger nos vies.

 

Les miracles

Comme le dit le Cours, “Les miracles sont naturels. C’est lorsqu’ils ne se produisent pas que quelque chose ne va pas.”

Le miracle n’est en fait qu’un changement de perception, un passage de la pensée de peur à la pensée d’amour.

Cependant, “Chacun a droit aux miracles, mais une purification est d’abord nécessaire. “ Il est donc capital pour le travailleur en miracles d’exercer un contrôle permanent sur ses pensées. Toute pensée dénuée d’amour doit être écartée au profit d’une pensée reflétant notre vraie nature.

Le présent est la porte d’accès au Divin, le seul moment où l’on peut s’unir à Lui. Le cours met l’accent sur l’importance de pardonner son passé car Dieu ne nous juge pas par rapport à lui. C’est nous-mêmes qui nous jugeons, traînant derrière nous un lourd fardeau de culpabilité.

La tâche du travailleur de lumière consiste donc à laisser Dieu travailler en lui et à travers lui jusqu’à devenir une pure expression de Son amour et de Son infinie puissance.

 

La pratique

Après avoir mis en lumière les aspects les plus importants de ce que le Cours appelle “La Résurrection”, Marianne Williamson a sélectionné certains domaines pour la mise en pratique de cette belle théorie.

Le premier domaine est logiquement celui des relations. Le but ultime du travailleur en miracles est de considérer son prochain comme Dieu nous considère, à savoir “(…) une étoile dans un ciel éternel.”

 

Renoncer au jugement

Pour ce faire, il est indispensable de distinguer l’acte de la personne. Derrière un comportement sans amour se cache certainement un terrible besoin d’amour. Partant de ce postulat, une personne au comportement odieux ne peut qu’être plainte pour s’être autant éloignée de son Christ intérieur.

De plus, juger son prochain en revient à se juger soi-même, ce qui causera inévitablement un sentiment de culpabilité.

Contrairement à ce que nous dit l’ego, le bonheur ne vient pas de circonstances extérieures favorables. Au contraire, le bonheur survient lorsque l’on prend conscience que les circonstances extérieures n’ont justement plus d’emprise sur nous.

 

Les relations de couple

A notre époque, les expectations concernant son partenaire sont de manière générale très élevée. L’idée de trouver son âme soeur, sa partie manquante, est un concept passablement répandu en Occident.

Ce dernier exemple est caractéristique des besoins de l’ego: trouver sa partie manquante afin d’être enfin heureux.

Bien entendu, cet espoir illusoire reflète juste notre besoin plus profond de nous retrouver nous-mêmes.

Malheureusement, certaines personnes passent leur vie à chercher à combler ce vide, sans se rendre compte que la solution se trouve en elles.

Tant qu’il sera inconscient de ce fait, l’individu continuera à courir après une chimère.

 

Guérir ses blessures intérieures

Le secret d’une relation réussie réside donc dans notre capacité à nous remettre en question sans rejeter la responsabilité de nos malheurs sur l’autre. Peu importe les traumatismes vécus ou l’éducation reçue, chacun a le pouvoir de se changer lui-même.

Pour cela, il est nécessaire de s’observer sans concession et demander au Saint-Esprit de redresser en nous ce qui doit l’être. C’est seulement ainsi que des relations harmonieuses peuvent faire jour.

Une fois cela fait, la personne sera plus à même de vivre une relation de couple harmonieuse. La communication sera améliorée, les besoins de chacun respectés.

De plus, une personne débarrassée de ses blocages attirera certainement des partenaires différents aux précédents, répondant à son nouveau niveau d’énergie.

 

Travailleur de Dieu

Notre ego nous pousse à croire qu’un travail réussi est un travail qui nous permettra d’arriver au sommet de l’échelle sociale, devenir riche, etc.

Pourtant, le seul travail important est de réaliser la mission que Dieu nous a assignée. Celle-ci consiste à répandre un maximum d’amour, peu importe le poste occupé. La seule chose importante est de laisser sa propre lumière irradier et aimer les autres.

Aussi simple que cela puisse paraître, notre société ne nous a pas habitués à laisser Dieu nous inspirer au moment de choisir notre emploi. C’est là que le lâcher-prise et une confiance inébranlable en Son Plan sont nécessaires afin de ne pas substituer notre plan au Sien. Balayeur, artiste ou médecin, devenir un instrument dans Ses Mains est à la portée de tous.

 

Notre corps, temple du Saint-Esprit

Les valeurs matérialistes actuelles ont logiquement amené à vouer un culte au corps.

Pourtant, celui-ci n’est qu’un voile dissimulant notre vrai Moi.

Malheureusement, cette réalité a été oubliée par l’écrasante majorité des êtres humains. S’identifiant totalement à leur corps de chair et d’os, ils ont totalement coupé le lien avec l’Esprit, ouvrant ainsi la porte à la maladie.

Bien que très puissante, cette idée est totalement irréelle et peut donc être guérie en un clin d’oeil. La formule est toujours la même, demander au Saint-Esprit une perception nouvelle en ôtant de notre tête l’idée même de maladie. Celle-ci n’est pas du domaine du corps mais bien de l’Esprit, il est donc capital d’aller en chercher la cause au bon endroit.

En dernier lieu, le corps n’est donc qu’un réceptacle de l’Esprit, une projection de nos pensées.

 

Une ode à l’amour

Un retour à l’amour mettra du baume à l’âme de quiconque se trouvant dans une situation difficile. Le témoignage de Marianne Williamson est aussi touchant que révélateur de la puissance d’Un cours en miracles.

A lire et relire aussi souvent que possible!